Les forts de l’authion, places fortes d’une ancienne frontière

Les forts de l’authion, places fortes d’une ancienne frontière

Les chutes de neige du début de semaine, nous ont encouragé à réaliser une randonnée en raquettes. La fonte accélérée de cette fin de semaine, ne nous a pas dévié dans cette chance ultime de pourvoir faire une sortie enneigée cette saison.

Alors, le choix du parcours paraissait essentiel pour trouver de la neige, tout en allant dans un endroit relativement préservé de l’affluence touristique, tout en conservant un attrait , historique, panoramique essentiel. Au départ de camp d’argent, nous sommes allés sur tous les sommets environnants fortifiés à commencer par le fort de « la Forca », puis l’authion et le « fort de la redoute », puis le fort des « Mille fourches ».

Formidable randonnée ensoleillées avec une bonne vision sur la cime du diable, le grand capelet, la vallée de la roya, de la bévéra et plus au loin la mer, le teillon et les montagnes de la hautes vallées du var.

Déjeuner panoramique au soleil. Petit retour en face nord dans 40 cm de poudreuse, quelques traces d’animaux.

Nous en avons profiter pour « visiter » un des fort (tous construits entre 1794 et 1798 lorsque le comté de Nice avait été annexé par la France de Napoléon.

Nous espérons que la neige refera son retour prochainement !

Yohann Accompagnateur Terres d’émotions

Auteur de l’article : terresdemotions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.