Couleurs d’automne au canal de Braux et Châtaignes

Les forêts changent de couleurs, les feuillus revêtent leur parure dorée et au soleil, cela donne des couleurs éclatantes.

Nous commençons la randonnée par ramasser des châtaignes avant d’atteindre le canal de Braux. Ce canal construit en 1859 toujours en activité sert à irriguer une centaine d’hectares de terres à l’entrée du village de Braux. Le canal serpente dans la forêt de châtaigniers, de hêtres et de pins pour aller chercher l’eau du coulomp. Ce canal fait environ 7kms. Nous n’en ferons que 3.5 kms.

Puis nous partons en direction ce Chabrière, un petit hameau médiéval en reconstruction. Une légère remontée pour atteindre une ruine et d’anciennes restanques, témoins de l’activité agropastorales d’autrefois.

Ici les nouvelles céréales au début XX siècle ont supplanté le commerce des châtaignes dont l’activité a commencé au XVI siècle.

Au moment du déjeuner dans une petite clairière, nous établissons un feu (sur trépied pour ne pas laisser de trace de brûlé au sol) et nous faisons cuire nos châtaignes à l’aide d’une poêle à châtaignes.

Nous continuons à marcher dans une forêt de hêtres et de chataigniers au couleurs jaunes jusqu’à la pierre qui tremble. Magnifique bloc de gré posé sur un socle beaucoup plus petit. Une curiosité géologique impressionnante.

Brame du cerf – La nature à l’heure des rencontres

Pour aller au sommet du Mont Grazian, il faut d’abord remonter la vallée de la Basséra tranquillement par un beau sentier en forêt.Puis après quelques mètres de dénivelée, la ligne de crête se dessine. Le mont Grazian et ses nombreuses bornes frontières est devant nous surveillant la vallée de la Bévéra avec Piène d’un côté et Olivetta San Michèlle de l’autre.Un âne un peu trop collant s’intéresse à notre déjeuner, tout comme des bousiers friands des crottins de l’âne. Chacun se régale comme il peut ! On redescend le GR non sans avoir été voir par la voie des airs le village de Piène.Nous voici à la frontière de 1947, les panneaux routiers nous l’indiquent. Les deux panneaux Italie et France sont distants de 50m. Alors au milieu dans quel pays sommes nous ?
Une aventure de se retrouver le long de la montagne pour rejoindre la prise d’eau. L’eau coule difficilement en cet fin d’été. On remonte les méandres d’une rivière asséchée pour y faire notre barbecue. Le soleil est généreux, les grillades sont bonnes.

Partis rive gauche de la vaïre, nous voici rive droite après quelques passages hors sentier. Descente au vieux moulin pour trouver quelques vasques où se baigner. 5 personnes profiteront de l’eau fraiche de la rivières ‘y refroidir.

Le Mont Grazian, une frontière ancienne du comté de Nice

Pour aller au sommet du Mont Grazian, il faut d’abord remonter la vallée de la Basséra tranquillement par un beau sentier en forêt.Puis après quelques mètres de dénivelée, la ligne de crête se dessine. Le mont Grazian et ses nombreuses bornes frontières est devant nous surveillant la vallée de la Bévéra avec Piène d’un côté et Olivetta San Michèlle de l’autre.Un âne un peu trop collant s’intéresse à notre déjeuner, tout comme des bousiers friands des crottins de l’âne. Chacun se régale comme il peut ! On redescend le GR non sans avoir été voir par la voie des airs le village de Piène.Nous voici à la frontière de 1947, les panneaux routiers nous l’indiquent. Les deux panneaux Italie et France sont distants de 50m. Alors au milieu dans quel pays sommes nous ?
Une aventure de se retrouver le long de la montagne pour rejoindre la prise d’eau. L’eau coule difficilement en cet fin d’été. On remonte les méandres d’une rivière asséchée pour y faire notre barbecue. Le soleil est généreux, les grillades sont bonnes.

Partis rive gauche de la vaïre, nous voici rive droite après quelques passages hors sentier. Descente au vieux moulin pour trouver quelques vasques où se baigner. 5 personnes profiteront de l’eau fraiche de la rivières ‘y refroidir.

Forts Militaires de la Roya – Panorama défensif

Après l’unification de  l’Italie en 1860 et l’annexion du comté de Nice et de la Savoie à la France, les relations entre la France et l’Italie se dégradent. La frontière étant dans la vallée au dessus de Fontan, l’Italie érige sur ses crêtes une série de six forts positionnés autour du col de Tende (Anciennement col de la Corne).

Lac des Grenouilles, Val de Casterino

La destination est peut être lointaine, mais Casterino reste un lieu magnifique. Et c’est sur le trajet pour y aller que sur l’autoroute au niveau de la Turbie, nous apercevons la Corse sans aucune ambiguïté. Les montagnes découpées dans un air frais et sec sont bien visibles. Une exclusivité matinale avec le soleil levant. Exceptionnel !!

27 -28 Juin 2020 -WE Vallée de la Roya – Pointe Marguareis – le plus haut sommet septentrional de France

Parcours motorisé sur une piste viabilisée ouverte au public fin juillet 2015. La route Monesi distante de 10km de Monesi, jusqu’au col de celle vieille à proximité du refuge de Don Barbera. Cela permet de rendre accessible le Marguareis à 600 m de D+ au lieu de 1200 m D+
Nuit au refuge d’altitude Don Barbera situé au col des Seigneurs.
Le site sauvage et karstique de l’enclave de la Brigue – le sommet mythique du Marguareis, le plus haut de ligurie, avec un panorama époustouflant à 360°de la mer à l’arc Alpin (Sommets du Mont Blanc, Mont Rose, Cervin etc…)