Roc de l’Orméa, col du berceau , la vigie de la French Riviera

Roc de l’Orméa, col du berceau , la vigie de la French Riviera

C’est une randonnée qui faut avoir fait au moins une fois  ! Il n’y a pas meilleure vue sur la baie mentonnaise.

Mais accéder au col du berceau d’où que l’on parte n’est pas chose facile. La force mentale, l’expérience de la randonnée compte beaucoup pour « absorber » les 600 m de D+ (surtout les 100 dernier m de D+). Le choix du parcours a été fait pour être vers 12h au col du berceau et au Roc de l’Orméa pour profiter d’une vue imprenable !

C’est donc plus au sud que nous commençons sur le GR52 (GR de traversée du Mercantour). Au bout d’une heure nous sommes sur le plan lion. Un magnifique replat herbeux avec une vue à couper le souffle (idéal pour bivouaquer).

Puis vient alors le plus dur, mais au niveau timing pas de soucis pour monter tranquillement à son rythme et gérer des micro-pauses entre les lacets. La pente s’accentue par endroit, mais c’est la délivrance au col du Berceau. Une satisfaction d’y être arrivé et de profiter de cet instant magnifique. Une pause déjeuner méritée  alors dans un endroit unique.

Changement de décor dans la descente de l’autre côté (parcours en boucle), pour aller aux ruines de l’ancien village de Castellar (qui fut déplacé à la place actuelle vers le 14eme siècle). On devine un ancien donjon et d’anciennes bâtisse.

Le retour au village se fait par des sentes à travers les restanques d’ancienne cultures. Les restanques sont ici nombreuses surtout vers le sommet de la Penna.

Une belles randonnée qui est le « must » de l’arrière pays mentonnais

Yohann Accompagnateur Terres d’émotions

Auteur de l’article : terresdemotions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.