WE Yourte -Gorges de Daluis-Vallée du Haut Var

Toujours à la recherche d’émotions et d’expériences nouvelles, Terres d’émotions est ce WE dans les gorges de Daluis à la découverte des Gorges éponymes, rouges, extraordinaires, uniques.

Le premier jours de la randonnée est dédiée à la visite du petit hameau d’Amen, ancien village d’orpailleurs et de miniers, témoin d’un passé où l’exploitation aventurière façonnait les hommes. Vue imprenable sur les gorges de Daluis.

Les Terres Rouges du Vallon de Graus. Soleil et neige

Première randonnée dans la vésubie depuis la grosse tempête Alex qui a défiguré l’arrière pays. Les routes sont en passes d’être refaites et beaucoup de travaux sont engagés dans la vallée.

L’hiver semble passé en cette fin février. Les températures sont printanières, le soleil est omniprésent. La neige a fondu et continuera à fondre avec cette chaleur.

Beauté naturelle du Haut Var – La Roche Trouée de Sauze

Ce matin, c’est à Guillaumes que nous commençons une montée ombragée dans la forêt automnales pour rapidement arriver à la roche trouée. Une arche extraordinaire témoin d’un lointain passé géologique. Puis le chemin nous mène à Sauze, petit hameau du 12 siècle profitant d’une belle vue sur la vallée du var.

La crête de la Blanche, Panorama du Mercantour

Montée douce pour commencer à travers les mélèzes, sous un ciel lumineux, et sous la lune encore présente. La forêt fait place à la prairie d’alpage. Un troupeau de mouton fait sonner les cloches sous l’œil aviser des chiens de troupeau. Le berger est présent, la Cabane de l’Alpe veille à l’aube de la transhumance.

Les cascades du Coulomp, les plus belles de France

Terres d’émotions, rend l’impossible possible. On vous emmène découvrir des endroits inattendus. Des endroits ou vous n’iriez pas seul mais avec un guide qui vous montre le chemin. Ici la carte est vierge de sentier. Rien n’indique sur la carte que vous pouvez accéder au cascades du coulomp. Rien de vous dit qu’il y a même des cascades.

Fort Carra 2880m – Pointe côte de l’âne 2916 m

Intense émotions d’un lever et coucher de soleil au fort Carra à 2880m d’altitude ce WE .

Sommet emblématique de la Tinée et pour cause:  une forme unique, un point de vue magistral, un sentier hors norme avec toute la technique du randonneur aguerri pour y monter.

C’est sans compter une nuit exceptionnelle au sommet avec un bivouac nature sous un ciel étoilé qu’il en empêche de dormir tellement c’est magnifique.

Les Lacs en Balcons de la Vésubie – Lacs Balaour-et Cabret

La Madone en point de départ pour rejoindre  le sentier rive gauche de la vallée principale. Le chemin monte en direction du pas du mont Coulomp.

Loin des randonneurs venus nombreux sur site, nous progressons hors sentier pour rejoindre par le bas le lac Balaour. Magnifique lac aux eaux turquoises mais un peu froides pour de baigner.

Mont Démant, Contrefort du Mounier

Première journée chaude, signifiant l’arrivée du printemps. Une bonne randonnée avec de la dénivelée sur les contrefort du Mounier. D’abord les prairies alpines au dessus du col de l’espaul pour arriver dans le désert calcaire du crétacé. Un bon déjeuner dans un petit coin tranquille à l’abri des regards pour un point de vue sur la vallée du Cians.

Sillans La Cascade. Baignade aux Eaux turquoises de la Bresque

La météo du Mercantour nous joue des tours et rend impossible une randonnée en altitude. Plus clémente dans le Var la météo, Terres d’émotions adapte la randonnée en conservant la dénivelée initiale et le lien avec l’eau. Endroit tout trouvé à Sillans la cascade.
Alors qu’il pleut dans le Mercantour et sur le littoral niçois, dans l’ouest du Var c’est le soleil qui s’impose. Le sentier du littoral nous fait découvrir les merveilles de la roche battue par la mer et les vents, les fleurs printanières, la mer et ses plages.

Non quelle nous attendait. Elle est restée rayonnante pour le plaisir de nos yeux. Qui dit reprise dit dénivelée mesuré. 400 m pour aller au Challas, un promontoire au dessus du Cians.

Retrouvailles du Mercantour au lac Autier encore gelé

Aujourd’hui nous étions au lac Autier..euh pardon dans le Golf de St Tropez pour profiter d’un large soleil.

Alors qu’il pleut dans le Mercantour et sur le littoral niçois, dans l’ouest du Var c’est le soleil qui s’impose. Le sentier du littoral nous fait découvrir les merveilles de la roche battue par la mer et les vents, les fleurs printanières, la mer et ses plages.

Non quelle nous attendait. Elle est restée rayonnante pour le plaisir de nos yeux. Qui dit reprise dit dénivelée mesuré. 400 m pour aller au Challas, un promontoire au dessus du Cians.