Forts Militaires de la Roya – Panorama défensif

Après l’unification de  l’Italie en 1860 et l’annexion du comté de Nice et de la Savoie à la France, les relations entre la France et l’Italie se dégradent. La frontière étant dans la vallée au dessus de Fontan, l’Italie érige sur ses crêtes une série de six forts positionnés autour du col de Tende (Anciennement col de la Corne).

Mont Démant, Contrefort du Mounier

Première journée chaude, signifiant l’arrivée du printemps. Une bonne randonnée avec de la dénivelée sur les contrefort du Mounier. D’abord les prairies alpines au dessus du col de l’espaul pour arriver dans le désert calcaire du crétacé. Un bon déjeuner dans un petit coin tranquille à l’abri des regards pour un point de vue sur la vallée du Cians.

Lac Nègre et lacs des Bresses, les lacs glaciaires du Parc du Mercantour

Le beau temps est encore présent le matin, mais souffre terriblement à l’approche de l’après midi. Toutefois c’est sous un grand soleil, que deux groupes bien séparés feront deux itinéraires distincts pour se rejoindre au moment du déjeuner. Mais tout en gardant la distanciation physique.

lac de Tavels, Lac glaciaire Mercantour

Les deux groupes partent du col de salèse. Un groupe emmené par le guide Justin prend la piste qui monte au col mercière puis une petite sente qui monte au lac de Tavels. Et un autre groupe emmené par Yohann ira au lacs de scluos et rejoindra hors sentier le lac de Tavels.

Sillans La Cascade. Baignade aux Eaux turquoises de la Bresque

La météo du Mercantour nous joue des tours et rend impossible une randonnée en altitude. Plus clémente dans le Var la météo, Terres d’émotions adapte la randonnée en conservant la dénivelée initiale et le lien avec l’eau. Endroit tout trouvé à Sillans la cascade.
Alors qu’il pleut dans le Mercantour et sur le littoral niçois, dans l’ouest du Var c’est le soleil qui s’impose. Le sentier du littoral nous fait découvrir les merveilles de la roche battue par la mer et les vents, les fleurs printanières, la mer et ses plages.

Non quelle nous attendait. Elle est restée rayonnante pour le plaisir de nos yeux. Qui dit reprise dit dénivelée mesuré. 400 m pour aller au Challas, un promontoire au dessus du Cians.

Prise de hauteur aux Gorges du Verdon- Barre de Rancoumas

Les retrouvailles avec la montagne ce sont fait attendre. Deux mois privés de sorties. Mais quel bonheur de retrouver cette nature intacte.

Non quelle nous attendait. Elle est restée rayonnante pour le plaisir de nos yeux. Qui dit reprise dit dénivelée mesuré. 400 m pour aller au Challas, un promontoire au dessus du Cians.

08/12 Le rocher de Roquebrune dans toute sa splendeur

Ainsi nous arrivons à distinguer les empreintes de renard avec la taille des traces mais aussi à la disposition des empreintes. Également, les traces de lièvre variable sont présentes, témoins sans doute d’une course poursuite avec le renard !. Plus haut c’est une trace de loup que nous obervons, là aussi grâce à la taille des empreintes, mais aussi à la disposition des pas (différente du renard).

Le Lac des Verrairiers et ses hordes de chamois

n ce moment, le temps reste incertain l’après-midi. Mais la météo n’est pas une science exacte. Tout dépend du vent. Et ce la n’empêche pas de randonner. Donc nous commençons le sentier pour monter à un petit replat. Aucun sentier n’est écrit sur la carte, mais il existe bien en réalité.